La propriété: il y a péril en la demeure

peril en la demeure
 Quel est le citoyen français qui ne s’est pas rebellé un jour avec son statut de propriétaire en main, contre les contraintes apportées à la vie de son bien foncier, terre ou pierre, pour cultiver sa terre ou lors de son projet de construction, de son achat, de sa gestion, de sa revente ?

 Une multitude d’atteintes à votre droit de propriété vous fera constater que finalement le propriétaire n’est pas vous, mais l’Etat.

 L’Etat qui dispose de votre propriété à son gré. Par les impôts qu’il vous impose, il en fait une rente de situation, par les droits d’expropriation qu’il exerce, il en fait une réserve foncière, par les droits de réquisition qu’il instaure, il en fait son patrimoine, par les règlements multiples qu’il fait appliquer, il asservit votre propriété à votre insu.

   « La liberté, c’est la propriété ». Toucher abusivement à la propriété, c’est porter atteinte à votre liberté.

   Il y a péril en la demeure !

 

Editeur: AUTO-EDITION

ISBN: 978-2-36349-022-3

Pages: 160

Prix: 15€

Contacter l'auteur