Témoignage: Correspondance de guerre d'une famille Française

 

Ils s’appelaient René, Madeleine, Colette, Marcel, Georges, Odette, Roger, Fernand, Lucette, André, Jean, etc..

Ils étaient de tous âges. Ils ont tous vécu les souffrances de la guerre : la peur, l’angoisse, le froid, la faim, la séparation, la douleur  et   le désarroi de leur situation.

Le 3 septembre 1939, la France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne. Ce jour là changera le destin des français. On oublie que, malgré la courte durée de la guerre sur le sol français, jusqu’à sa capitulation devant l’Allemagne, la France a perdu plus de 200.000 hommes et des dizaines de milliers de blessés.

La correspondance, découverte dans une boite de chaussures blotie dans un grenier poussiéreux, est une mine d’informations sur le quotidien, et le vécu d’une famille, de leurs amis, de leurs voisins.

Plus de 300 lettres constituent l’ensemble de la correspondance de cette famille. Des extraits les plus significatifs (environ 140) ont été sélectionnés pour nos lecteurs afin de s’imprégner de l’état d’esprit et de l’atmosphère oppressante de cette terrible période.

Une évocation de Jean ZAY, en relation avec cette famille, ancien Ministre de l'Education Nationale sous le Front Populaire et assassiné par la Milice le 20 Juin 1944 , complète ce témoignage .

 

Editeur: AUTO-EDITION

ISBN: 978-2-36349-009-4

pages: 104

prix: 7,50€

contacter l'auteur