1789 Le droit de propriété et l'arpenteur

1789 le droit de propriété et l'arpenteur
Depuis un siècle, l’Etat s’est attaché à affaiblir le droit de propriété par des contraintes urbanistiques, une fiscalité exorbitante (22 impôts), et des servitudes multiples.

Alors que la France ne se situe désormais qu’au 45èmerang mondial sur 125 pays pour le respect du droit de propriété (Rapport 2010 de l’International Property Rights Index), l’auteur nous propose d’appréhender toutes les souffrances et épreuves du peuple français qui lui ont permis d’obtenir difficilement cet acquis inestimable : un droit de propriété absolu, aujourd’hui bafoué.

Pour apprécier l’importance de la « propriété » inscrite dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, l’auteur s’est reposé sur l’expérience d’un homme : l’arpenteur. Les deux sujets étant par essence indissociables.

Il nous propose de vivre la période du XVIIIème siècle où la propriété devient le ferment annonçant la Révolution de 1789 en évoquant la vie professionnelle d’un arpenteur méconnu : Gracchus Babeuf, futur révolutionnaire, l’initiateur de la « Conjuration des Egaux », guillotiné en 1797.

 

Editeur: AUTO-EDITION

ISBN: 9-1-9557592-2-978

Pages: 475

Prix: 22€

Contacter l'auteur